Tabagisme et COVID-19

Une étude française menée à l’AP-HP constate un faible nombre de fumeurs quotidiens parmi les malades de COVID-19 traités en ambulatoire ou à l’hôpital. Elle conclut même à une division par 5 du risque de développer une forme symptomatique du COVID-19. Si la fumée de tabac reste hautement toxique, la nicotine pourrait avoir un effet limitant le développement du coronavirus. Caducee.net

Dessin extrait d’un carnet de confinement d’un illustrateur.

Par Vincent Rif

Mai 2020

Ajouts récents :