Essentiel

dessin humoristique sur la vente de biens esstiels durant le deuxième confinement

Face à la seconde vague d’épidémie de coronavirus, la France et la Belgique optent pour un deuxième confinement. Par la fermeture des magasins de produits dits non essentiels, le reconfinement en novembre compromet la course aux cadeaux de Saint-Nicolas et de Noël. Les marchands de jouets contraints de fermer leurs portes ont déposé un recours contre la vente de produits similaires dans les hypermarchés, autorisés à rester ouverts.

Sur les réseaux sociaux, des photos montrent des enfants abasourdis devant rayons de jouets condamné.

Making of

Par Vincent Rif

Ajouts récents :