dessin d'humour sur l'annonce du reconfinement et de la fermeture des commerces dits-non-essentiels

Ce vendredi 30 octobre, le gouvernement belge annonce du reconfinement et la fermeture des commerces dits non-essentiels.

“On injurie certains commerces en les qualifiant de non-essentiels”, explique le psychothérapeute Jean Van Hemelrijck en commentant les mesures prises lors du dernier comité de concertation.

Le gouvernement français a annoncé vendredi soir que les rayons livres et culture des grandes surfaces alimentaires et spécialisées seraient “momentanément fermés dès ce soir”. 

“Par souci d’équité entre grandes surfaces et les librairies indépendantes”, a ajouté le gouvernement français.

« Pourquoi eux et pas nous ? », s’interroge Philippe Gueydon, patron de l’enseigne King Jouets, en désignant ses concurrents, les hypermarchés, Fnac et Amazon, qui « ont le droit de vendre des jouets » pendant cette nouvelle période de confinement. « C’est déloyal. Tout le monde devrait être logé à la même enseigne, sur les produits dits non essentiels », estime-t-il en demandant l’intervention de l’Autorité de la concurrence.