SofaGate : Charles, Recep et les autres

Publié le 04/16/2021
le Sofagate, Relations tendues entre Charles Michel et Ursula von der Leyen, après le camouflet protocolaire de Recep Tayyip Erdogan

Le sofagate est un incident de protocole diplomatique survenu lors de la visite de la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et du président du Conseil européen Charles Michel (caricature ici) en Turquie le 7 avril 2021.

Alors que Michel et von der Leyen s’apprêtaient à rencontrer le président turc Recep Tayyip Erdoğan, seules deux chaises avaient été préparées pour les trois dirigeants dans la salle où la rencontre avait lieu. Michel s’est alors assis sur la seconde chaise à côté de celle occupée par le président Erdoğan. Von der Leyen, n’ayant plus de chaise à sa disposition, s’est vu contrainte de s’assoir sur un canapé dans la même pièce, en face du ministre turc des Affaires étrangères.

Ainsi naquit le Sofagate…

De nombreux commentateurs ont décrit l’incident comme ayant un caractère sexiste, Michel en tant qu’homme prenant d’office une position proéminente par rapport à von der Leyen. Bien que les deux aient le titre de président. Plus tard, Çavuşoğlu, ministre turc des Affaires étrangères, a répondu, disant que la disposition des sièges avait été décidée conformément aux demandes de la partie européenne.

Lors de la réunion qui s’est menée à huis clos au Parlement européen, Charles Michel a réitéré ses excuses, « adressées à toutes les femmes qui ont pu se sentir offensées par ces images », a expliqué Iratxe Garcia Perez, chef de l’Alliance progressiste des socialistes et démocrates. Car le président du Conseil européen n’avait pas bougé le petit doigt face au faux pas protocolaire, officiellement par crainte de miner les discussions avec le dirigeant turc. Le Monde du 15 avril 2021.

Ajouts récents :

Parentalités face à l’exil

Facilitation visuelle d’une conférence sur la santé mentale des personnes en exil, et surtout la prentalité

Marseille

Dessin au feutre et pierre noire de Marseille vue depuis la gare Saint-Charles. Colorisation via Procreate sur iPad.

Adolescence en exil

« Adolescence en exil » est facilitation visuelle d’une formation destinée aux travailleurs sociaux. Elle a été élaborée par Ulysse, service de santé mentale qui « a pour objet de faciliter l’accès à l’aide en santé mentale aux personnes exilées en précarité de séjour et en souffrance psychologique

Lille

Parvis de l'église Saint-Maurice, Lille, France. Dessin à la pierre noire et colorisation avec Procreate, app de dessin sur iPad. Septembre 2021.

Carnet de Milan

Juillet 2021, petit séjour à Milan. Voir le Duomo, visiter le museo del Novecento, le musée d’art contemporain de Milan. Ne pas rater les puces dans le quartier des Navigli. Visiter la villa Necchi, la plus belle villa de Milan  (du monde ?) ! Suivre les traces de Léonard Da Vinci. Et surtout dessiner cette belle ville d’Italie, luxueuse et raffinée.

Dans la même catégorie :

Marseille

Marseille

Dessin au feutre et pierre noire de Marseille vue depuis la gare Saint-Charles. Colorisation via Procreate sur iPad.

Adolescence en exil

Adolescence en exil

« Adolescence en exil » est facilitation visuelle d’une formation destinée aux travailleurs sociaux. Elle a été élaborée par Ulysse, service de santé mentale qui « a pour objet de faciliter l’accès à l’aide en santé mentale aux personnes exilées en précarité de séjour et en souffrance psychologique

Lille

Lille

Parvis de l'église Saint-Maurice, Lille, France. Dessin à la pierre noire et colorisation avec Procreate, app de dessin sur iPad. Septembre 2021.

Carnet de Milan

Carnet de Milan

Juillet 2021, petit séjour à Milan. Voir le Duomo, visiter le museo del Novecento, le musée d’art contemporain de Milan. Ne pas rater les puces dans le quartier des Navigli. Visiter la villa Necchi, la plus belle villa de Milan  (du monde ?) ! Suivre les traces de Léonard Da Vinci. Et surtout dessiner cette belle ville d’Italie, luxueuse et raffinée.