Ce dessin est aussi un extrait du conte Bougieman dessiné pour Amnesty international.