“Les Chinois ne décolèrent pas. De nouvelles manifestations contre la France ont éclaté lundi dans plusieurs villes de Chine. Et comme les jours derniers, ce sont les enseignes Carrefour qui en ont été la cible”, selon Libération.