Les unités familiales aménagées dans une extension du centre 127 bis sont conçues pour des familles de migrants avec enfants et ce depuis juillet dernier. Ce mardi soir Theo Franken confirme qu’une deuxième famille est placée en détention depuis lundi, dans le centre. Il s’agit d’une mère et de cinq enfants originaires d’Azerbaïdjan. Il y a déjà une autre famille serbe (une mère et ses quatre enfants). Ce qui porte à 9 le nombre d’enfants emprisonnés en Belgique en cette rentrée scolaire 2018.