Suite à la grève générale du 15 décembre, la presse et les réseaux sociaux belges ont beaucoup discuté de l’action de la syndicaliste Raymonde Le Lepvrier dans le magasin Lola&Liza de la rue de Fer à Namur. Les critiques sont devenues crues, injurieuses et parfois très violentes.