le couvre-feu de 21 heures par Macron et le lapin de Lewis Caroll

Durement éprouvés depuis la première vague de la crise sanitaire, les professionnels de la culture ont accueilli avec fatalisme l’annonce de l’instauration d’un couvre-feu à 21 heures en Ile-de-France et dans huit métropoles françaises, qui va limiter un peu plus encore les activités des entreprises du spectacle.

« Je ne suis pas abattu, je suis juste en colère », a réagi le réalisateur Jean-Paul Salomé sur Twitter, indiquant avoir des « pensées » pour « tous ceux dont les films viennent de sortir ou vont sortir ». Le Monde