Des milliers de Belges manifestaient dimanche à Bruxelles, pour le maintien de l’unité de leur pays. « Pour l’unité », pouvait-on lire dans les trois langues de la Belgique (français, néerlandais et allemand) sur la banderole déployée en tête de la manifestation. Cinq mois après les législatives, la Belgique n’a toujours pas de gouvernement et le tabou d’un éventuel éclatement du pays est levé.

Manifestation pour l’unité de la Belgique

Dessin publié par l’Echo.

Le véritable enjeu, la grande question maintenant est de savoir si les Flamands constituent ou pas une proportion importante des manifestants.