Le 17 octobre, Eric Zemmour, antiféministea déclaré sur Europe1, comme l’a repéré Marianne “Ben moi, vous savez, dès que je vois une meute je me méfie, et là en plus c’est vraiment des méthodes étonnantes, de délation, c’est-à-dire pendant la guerre, on aurait dit de libérer la parole aussi : Dénonce ton juif, ça aurait été parfait”. Dessin à charge…

Caricature de Eric Zemmour

Le hashtag #balancetonporc

Au départ, c’est un simple hashtag, comme des milliers en sont créés chaque jour. Mais en quelques heures, #balancetonporc est devenu viral. Sandra Muller, journaliste à la Lettre de l’Audiovisuel, a donné le coup d’envoi, vendredi 13 octobre, en invitant toutes celles et ceux ayant subi une forme de harcèlement sexuel à le dénoncer sur le réseau social Twitter. Elle donne l’exemple dans la foulée, une remarque que lui avait faite un ancien patron de chaîne : “Tu as de beaux seins, tu es mon type de femme, je vais te faire jouir toute la nuit”.

L’initiative  est lancée en pleine affaire Weinstein – ce producteur hollywoodien accusé de viol et harcèlement sexuel par des dizaines d’actrices en France et aux États-Unis. Outre-Atlantique, les Américaines ont d’ailleurs appelé à briser le silence avec le hashtag #myharveyweinstein puis avec #metoo, un mot-clé lancé par Alyssa Milano. “Si vous avez été harcelée ou agressée sexuellement, écrivez ‘moi aussi’ en réponse à ce tweet”, a tweeté l’actrice américaine pour tenter de démontrer l’ampleur du phénomène.

Autres caricatures.

Zemmour sur Europe 1