Dans le cadre du plan d'économies budgétaires, le gouvernement Charles Michel imposera une contribution au secteur diamantaire belge de l'ordre de 50 millions d'euros par un prélèvement sur son chiffre d'affaires.

 

Dans le cadre du plan d’économies budgétaires, le gouvernement Charles Michel imposera une contribution au secteur diamantaire belge de l’ordre de 50 millions d’euros par un prélèvement sur son chiffre d’affaires.