Quand Donald Trump twitte…

Actualité, Aquarelle, Blog, Caricature, une
Portrait de Donald Trump sur Twitter

Donald Trump aime tweeter depuis son inscription sur le réseau en 2009. Mais lorsqu’il est devenu président, la chose est très vite devenue un problème pour les responsables de la communication de la Maison Blanche.

Le président Trump a obtenu de garder son compte Twitter, mais a dû troquer son vieux Galaxy S3 contre un iPhone.

The New York Times précise que le président n’a qu’une application installée sur son smartphone sécurisé. Il s’agit de Twitter. Il n’a rien d’autre, pas même un navigateur Internet, précise le journal américain. Chose étonnante, étant donné que son prédécesseur Barack Obama disposait lui aussi d’un iPhone avec un accès aux sites d’actualités via navigateur.

Des tweets dévastateurs de Donald

Dimanche 16 septembre, il a retweeté un gif, une image animée, qui montre Donald Trump jouant au golf. Grâce à un montage, le « swing » du président est suivi d’images d’Hillary Clinton, touchée par la balle de golf qui la fait trébucher.

« Le swing incroyable de Donald Trump #CrookedHillary » (Hillary-la-crapule), est-il écrit en légende de l’image.

Un peu plus tôt dans la matinée, le milliardaire a écrit un message sur le réseau social pour annoncer qu’il s’était entretenu avec son homologue sud-coréen Moon Jae-In.

« Je lui ai demandé comment va Rocket Man » (l’homme-fusée), a-t-il tweeté, en faisant une référence moqueuse à Kim Jong-Un et au programme balistique de la Corée du Nord.

Une semaine avant, le président américain a enjoint à Scotland Yard d’être « proactif » après l’attentat survenu vendredi dans le métro londonien. Theresa may, première ministre britannique, a répliqué dans une allocution télévisée : « Quiconque spécule sur une enquête en cours n’est d’aucune aide. »